Los fuegos del amor, version 2011

25 avril 2011

J'ai toujours adoré écrire, donc j'ai aujourd'hui décidé de vous raconter les moindres petits bouts de ma jeune existence. Pourquoi? Parce que je la trouve intéressante, ma vie! J'ai toujours dit qu'on aurait du écrire un livre! Il s'y passe tous les jours quelque chose de plutôt drôle, ou au contraire difficile à raconter.

Je suis une fille de 19 ans. Je n'en dirai pas plus quant à ma situation, au fond, ça n'a pas d'importance!

Je suis née un matin de printemps, sans père. Je tiens à préciser cet élément car il est la base de tout ce que je vous raconterai ensuite. En effet, celui qui avait 30 ans au moment de ma naissance à préférer me laisser évoluer seule, pretextant 16 ans après à une erreur de jeunesse. Je vous laisse juger... En réalité, c'est aussi bien ma force que ma faiblesse. C'est pour lui que je me lève chaque matin, pour lui prouver que je suis capable de vivre ma vie, d'avoir la vie dont j'ai toujours rêver, sans lui. Mais biensûr, ce n'est qu'une vague utopie. Je souffre depuis toujours de ce manque, c'est une véritable angoisse. Vous savez, vous vous regardez dans le miroir sans comprendre pourquoi vous avez ces yeux, cette bouche, ces lèvres... On a beau vous dire que vous ressemblez de manière troublante à votre mère, rien y fait

Pour faire court, j'ai pris contact avec lui il y a deux ans. Je l'ai d'abord cherché sur Facebook sans succès et j'ai fini par trouver sa trace sur copain d'avant! Et là je dis TOUJOURS PLUS! J'ai retrouvé mon père sur copain d'avant, super sujet pour Delarue!

Bref. Cette blessure impossible a refermée est la cause (c'est ce que je crois profondemment) de tous mes cuisants échecs "amoureux". Je suis jeune, je sais (on me l'a déjà faite des milliers de fois celle là) mais je suis déjà tombée amoureuse deux fois, enfin trois si on compte mon amoureux actuel. 3 coups de foudre, vous y croyez? Ce genre de chose, ça n'arrive qu'à moi en vérité. Tombée amoureuse au premier regard... Mais ça, on y reviendra plus tard.

A partir d'aujourd'hui, je vous raconterai ma vie, jour après jour. Vous aurez droit à mes états d'âme, à mes doutes, à mes choix.

Libre à vous de me suivre au pas...

J'oubliai, Rompicapo est un casse-tête en italien.

Posté par rompicapo à 22:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]